Reconnaissance pontificale du système des Cellules Paroissiales d’évangélisation

Rome, le 29 mai

Vendredi 29 mai, le système des cellules paroissiales d’évangélisations (CPE), introduites en Europe, en 1985, par le curé de la paroisse de Sant-Eustorgio , à Milan, Don Pigi Perini, a été reconnu par le Conseil Pontifical pour les laïcs, à Rome.

http://www.h2onews.org/index.php?option=com_content&view=article&id=18848:h2onews&catid=85:evenements&Itemid=54

Mgr Clemens, qui a présidé cette cérémonie, nous dit le sens de cet acte pour l’Eglise.

Mgr Clemens : « Pour moi, la reconnaissance pontificale est comme une pause. On s’arrête et l’Eglise, pour ainsi dire, accueille le charisme, ou la voie et la méthode, le mode d’évangéliser. C’est un moment de réflexion et également d’acceptation. C’est-à-dire que l’Eglise accueille cela comme une route bonne, juste, que l’on peut parcourir, et elle donne aussi une nouvelle poussée à un mouvement ou à une initiative pour poursuivre la route entreprise. »

Les laïcs qui composent ces cellules se réunissent de manière hebdomadaire et invitent des connaissances à participer à cette rencontre où ils écoutent une formation donnée par le prêtre de la paroisse, à travers un support audio. Une méthode d’évangélisation qui, pour don Pigi, Président de l’Organisme international de service des cellules paroissiales d’évangélisation, est maintenant proposée de manière plus universelle par l’Eglise.

Don Pigi : « Cette approbation de la part du Conseil Pontifical pour les Laïcs fait voir que cette œuvre n’est pas la mienne, qu’elle appartient est d’Eglise, l’Eglise la fait sienne et la propose, ouvrant ainsi de nombreuses voies, pour les évêques, pour les curés, et il est à espérer que cela puisse porter beaucoup de fruits ».

La reconnaissance officielle ainsi obtenue est une invitation, selon le père Arnaud Adrien, responsable francophone des cellules, à montrer le dynamisme de cette proposition.

P. Adrien : « Cette reconnaissance précisément du Conseil Pontifical nous envoie vers toutes les nations et nous avons un grand travail de communication à faire et d’invitation pour connaître cette méthode d’évangélisation qui renouvelle en profondeur les paroisses. »

Voir en ligne : Article sur h2oNews