Néhémie, un personnage unique sur le chemin de la vision

Voyons comment le témoignage de Néhémie peut aider les équipes évangélisatrices à mieux intégrer la compréhension biblique de la vision
telle qu’on la retrouve dans le livre de Néhémie. Celui-ci nous livre un témoignage unique d’une étonnante actualité. Inspiré de Dieu et visionnaire dans le sens profondément biblique, il ouvre des perspectives pleines d’espérance pour une Église qui veut sortir de l’exil et entrer dans une ère de reconstruction.

Tu appelleras tes remparts Salut
et tes portes Louange (Isaïe 60, 18)

Néhémie nous offre une vision qui se réalise dans un temps et un lieu précis de l’histoire du peuple d’Israël. Les étapes de cette vision sont cernables et identifiables d’un point de vue pédagogique. Cette vision s’applique étonnamment et particulièrement dans le contexte pastoral d’une Église qui veut intensifier sa mission évangélisatrice. Vivre ce changement au cœur même des communautés paroissiales ne va pas sans questionnements et difficultés. Néhémie nous présente de manière sereine, pratique et réaliste les étapes d’une telle vision. Quand elle vient de Dieu, la vision s’offre toujours d’une manière unique et originale. Mais cela ne l’empêche pas d’être un processus qui se déploie selon des étapes précises. Lire Néhémie, c’est en même temps découvrir les caractéristiques universelles de la vision de Dieu tout en s’émerveillant de ses actualisations particulières et personnelles.

Nous proposons différents niveaux de lecture. Un regard historique et biblique qui permet de bien mettre en place les étapes de cette vision. Un regard sur les résistances que suscitent la vision de Néhémie et, en fait, de toutes visions. Un regard ecclésial pour bien montrer l’actualité de Néhémie en ce qui concerne la vision d’une Église évangélisatrice. Un regard pastoral pour bien approfondir la personnalité de Néhémie, comme modèle de tout responsable laïc. Un regard spirituel pour mettre en valeur le sens biblique et théologique de la reconstruction des murs de Jérusalem.

Néhémie est un homme imprégné de la Parole de Dieu. Il vit avec une conscience éclairée par l’Écriture. La réalisation de sa vision correspond à sa lecture méditée de la Parole de Dieu. Néhémie témoigne de ce que la “Main de Dieu” a accompli (Néhémie 2, 8.18). Tout au long du texte, il emploie le “Je”, la première personne du singulier. Cela est très rare dans les livres de l’Ancien Testament.

Laissons-nous guider par ce personnage unique sur le chemin de la “vision”. Laissons-nous interpeller pour que soit réhabilitée au sein de lapensée et de la pastorale catholiques la réalité biblique de la vision.

Le plan du Seigneur subsiste toujours,
et les desseins de son cœur, d’âge en âge
Psaume 33:11

(Tableau tiré de The MacArthur Study Bible, p. 659)

Références Dates Événements
1, 1.4 Nov./déc. 446 (Kisleu) Néhémie prend connaissance des problèmes et prie.
2, 1 Mars/avril 445 (Nisan) Néhémie rencontre le roi Artaxerxès .
2, 11 Néhémie se rend à Jérusalem.
3, 1 ; 6, 15 Juil./août 445 (Ab) Néhémie débute la
construction du mur.
6, 15 Août/sept. 445 (25 du mois d’Élul) Néhémie complète le mur.
7, 72b Sept./oct. 445 (1er du mois de Tishri) Célébration du Jour des
Trompettes.
8, 13-15 Sept./oct. 445 (2e du mois de Tishri) Célébration de la Fête des
Tabernacles.
9, 1 Sept./oct. 445 (24e du mois de Tishri) Temps des Confessions.
12, 27 Sept./oct. 445 (Tishri) Dédicace du Mur.
13, 6 445-433 Premier mandat de Néhémie comme gouverneur.
13, 6 433-424 (???) Néhémie retourne en Perse.
433 (???) Malachie prophétise à Jérusalem en l’absence de Néhémie.
13, 1.4.7 424 (???) Retour de Néhémie dans la capitale.

Entre la rencontre avec Hanani et la rencontre avec Artaxerxès, il s’est écoulé 4 mois (Néhémie 1, 1 - Né 2, 1).

L’arrivée à Jérusalem a eu lieu 4 mois après la rencontre avec le Roi (Néhémie 2, 11). Les murs ont été relevés en 52 jours (Néhémie 6, 15). Ainsi, le temps de préparation de la vision dure 8 mois et le temps de réalisation dure 1 mois 1/2.

Vérité clé

La préparation de la vision dure plus longtemps que sa réalisation. Une préparation rapide et expéditive donne une vision courte et étroite (cf. Pr 21, 5 ; Si 22, 16). Il faut prendre plus de temps pour préparer et définir la vision que de la réaliser.