La formation des responsables

Monique Fossembas, responsable formation cellules France

La formation des responsables est une nécessité constante, tout au long de la vie des cellules d’évangélisation au sein de la paroisse : avant le démarrage, au cours de leur implantation et au fil des années de maturité.

"Ce que tu as appris de moi,
confie-le à des hommes sûrs,
capables à leur tour d’en instruire d’autres."
2 Timothée 2,2

La formation des responsables fait partie intégrante du processus d’évangélisation

La formation des responsables est une nécessité constante, tout au long de la vie des cellules d’évangélisation au sein de la paroisse : avant le démarrage, au cours de leur implantation et au fil des années de maturité.

Former de nouveaux responsables mérite toute notre attention,

Ce n’est ni une question facultative, ni une question mineure. Pourquoi ?

La vision des cellules paroissiales d’évangélisation est celle d’une communauté en croissance constante par le processus de la multiplication cellulaire.
On comprend donc immédiatement qu’à la naissance d’une nouvelle cellule correspond la mise en responsabilité d’un nouveau leader.
Il nous faut donc être prêt pour ce moment tant espéré de la multiplication, signe visible de la propagation du Royaume de Dieu sur terre.

Négliger la formation de nouveaux responsables est un frein puissant à l’évangélisation

Il est donc nécessaire d’anticiper cette démarche.
Une cellule qui atteint 14 membres est mûre pour se multiplier.
Si on ne dispose pas d’un nouveau leader prêt à guider la cellule fille, la multiplication sera retardée. La cellule mère se met alors en attente, elle ne peut matériellement plus recevoir d’invités, le désir humain et spirituel d’accueillir de nouveaux membres s’émousse, la cellule se replie sur elle-même, se flétrit et finit par mourir car les membres la quittent.
Il s’agit-là de situation vécue par une cellule pourtant jeune et dynamique.
Ou bien, autre possibilité, lorsqu’aucun leader n’est prêt, c’est l’improvisation, c’est-à-dire l’appel trop précoce de telle ou tel non préparé. On assiste alors parfois à de réelles révélations, mais l’improvisation peut aussi s’avérer risquée et parfois brutale pour le nouveau leader.
Ainsi, le manque de leader par défaut d’anticipation devient un frein à l’évangélisation.

Le leader de cellule est le maillon de base de la structure des cellules paroissiales d’évangélisation

La troisième raison d’apporter beaucoup de soin à la formation des leaders est le maintien de l’unité de l’ensemble des cellules et le souci du respect de l’intuition initiale des cellules paroissiales d’évangélisation.
Les cellules se réunissent dans des lieux différents, à des horaires variés, sont composées de personnalités diverses, hors présence de tout consacré, mais cependant, elles participent toutes à l’édification du Corps du Christ qui est Un.
Leurs leaders, leurs guides, doivent donc être des personnes sûres.
Les formations permettent d’assurer la connaissance des fondements du système des cellules paroissiales d’évangélisation. Lorsque ceux-ci sont acceptés, on peut penser que chaque leader guidera sa cellule selon les mêmes principes et modalités que les autres et qu’ainsi sera assuré l’esprit d’unité de fonctionnement et de perspective de l’ensemble.

« C’est de Lui, le Christ, que le Corps tout entier reçoit concorde et cohérence par toutes sortes de jointures qui le nourrissent et l’actionnent selon le rôle de chaque partie, opérant ainsi sa croissance et se construisant lui-même, dans la charité. »
(Ephésiens 4, 16)

La structure, par toutes sortes de jointures que sont les leaders de cellule, les leaders de division, la cellule de division, sert l’édification et la cohésion du corps tout entier.

Formation des leaders

Les leaders sont appelés à connaître parfaitement, à adhérer

personnellement et à transmettre les fondements et les objectifs du système des cellules paroissiales d’évangélisation.
Concrètement, ils seront formés simultanément de deux façons :

1. La formation par modules

Le manuel édité par la paroisse de Saint Eustorgio (Milan-Italie) pour la formation des responsables de cellules paroissiales d’évangélisation demeure le socle commun, en particulier pour démarrer l’expérience.
L’équipe « cellules-France » se propose, par le biais de différents supports d’apporter une aide concrète sur ce point aux paroisses qui le souhaitent.

Sont à votre disposition :

  • ce site internet, dont le contenu évolutif, proposera, à terme une mise en commun de contenus de formation,
  • des sessions de formation organisées par la paroisse Saint-Eustorgio et la paroisse de Sanary sur mer dont nous diffuserons l’information au moment venu,
  • une rencontre annuelle sur la formation des leaders (pour commander le dvd de la session de formation des leaders, utilisez le bulletin de commande joint).
  • une rencontre annuelle des prêtres et secrétaires
  • une assistance personnalisée (contact Père Arnaud Adrien).

2. La formation continue à l’intérieur de la cellule

Il s’agit de la formation que chaque personne entrant dans une cellule reçoit au fil du temps, d’où cette formule de formation continue inhérente à la vie en cellule.
Cette formation utilise une toute autre pédagogie que les précédentes, c’est la pédagogie de l’exemple. Elle est infiniment précieuse car elle touche le cœur et participe au chemin de conversion qui est proposé dans les cellules paroissiales d’évangélisation.
Ce thème sera développé ultérieurement, mais on devine dès à présent que les leaders ont ici un rôle éminent à jouer, dans la formation des membres de leur cellule et des futurs leaders, par les relations instaurées avec leurs co-leaders.

Outils d’accompagnement

En phase d’observation, le leader, en lien avec le co-leader, aura soin de retracer la rencontre hebdomadaire par un compte-rendu. Celui-ci sera un précieux aide-mémoire qui permettra de prendre conscience de l’évolution de chacun des membres de la cellule dont il est le responsable.

En phase d’analyse, la grille de réflexion (de préférence bimestriel), permettra de synthétiser les phases d’observation (comptes-rendus hebdomadaires) avec la règle des 7 objectifs et d’évaluer les paliers de progrès, tout ceci en harmonie avec la vision du prêtre.