L’esprit de l’évangélisation - 8/8

Pour être des témoins authentiques, comment concilier le tout 1er évangélisateur en Jésus et l’agent principal de l’évangélisation en l’Esprit-Saint ? Les attitudes intérieures de l’évangélisateur ? La place de Marie dans l’action évangélisatrice ? Ces questions sont approfondies dans les derniers chapitres de Evangelii Nuntiandi.

  • Chapitre 74
    • Pourquoi parler des attitudes intérieures des ouvriers de l’évangélisation ?
  • Chapitre 75
    • Nous savons que l’Esprit-Saint est « l’agent principal de l’évangélisation » et que Jésus est « le tout premier et le plus grand évangélisateur » (no 7). Comment concilier ces deux affirmations ?
    • Les ouvriers de l’évangélisation ne peuvent agir sans l’Esprit Saint. Parmi les exemples mentionnés dans Evangelii nuntiandi et tirés des Actes des Apôtres, explicitez-en un ?
      Dans quel domaine de la vie de l’Église l’Esprit Saint agit le plus ?
    • Comment l’Esprit Saint agit-il dans l’évangélisation ?
    • À quoi les Évêques du Synode de 1974 nous invitent-ils en ce qui concerne la place de l’Esprit Saint dans l’évangélisation ?
  • Chapitre 76
    • Le monde d’aujourd’hui, en particulier les jeunes, a besoin d’évangélisateurs crédibles et de témoins authentiques. Evangelii nuntiandi insiste beaucoup sur ce thème. Quels sont les deux autres numéros de paragraphe où il en est question ?
    • Quatre questions fondamentales sont posées à l’Église. « Tous sont responsables des réponses que l’on pourrait donner » :
    • Est-elle ancrée au cœur du monde et pourtant assez libre et indépendante pour s’adresser au monde ?
    • Fait-elle preuve de solidarité avec les hommes et témoigne-t-elle en même temps de l’Absolu de Dieu ?
    • Est-elle plus ardente dans la contemplation et l’adoration et plus zélée dans l’action missionnaire, caritative, libératrice ?
    • Est-elle toujours plus engagée dans les efforts qui cherchent à rétablir la pleine unité des chrétiens, laquelle rend plus efficace le témoignage commun « afin que le monde croie » ?

À ces quatre questions, Paul VI propose une réponse unique et audacieuse qui est en même temps une exhortation. Quelle est cette réponse ?

  • Chapitre 77
    • Quels sont les signes de division qui nuisent à l’évangélisation ?
    • Dans quel passage de l’Évangile nous retrouvons le « testament spirituel du Seigneur » qui montre que le sort de l’évangélisation est lié au témoignage d’unité donné par l’Église ?
  • Chapitre 78
    Qu’attend-on de l’évangélisateur en ce qui concerne la « Parole de vérité » ?
  • Chapitre 79
    • Quelle attitude fondamentale et essentielle l’évangélisateur doit-il développer en tout premier lieu ?
    • Quelles sont les principales caractéristiques de cette attitude dans l’œuvre d’évangélisation ?
  • Chapitre 80
    • Quels sont les signes du manque de ferveur dans l’évangélisation ?
    • Quels sont les alibis insidieux qui nous détournent de l’évangélisation ?
    • Comment proposer la vérité évangélique en respectant la conscience de nos frères ?
    • Quelle pensée mérite d’être approfondie pour encourager l’évangélisation ?
    • Quelle attitude permet de garder la ferveur de l’esprit dans l’œuvre de l’évangélisation ?

CONCLUSION

Chapitre 81

    • Quel est le programme d’action pastorale qui doit marquer toute l’Église dans sa préparation au grand Jubilé de l’an 2000 et dans son entrée dans le troisième millénaire ?

Chapitre 82

    • Quel est le titre donné à Marie pour nous encourager dans la mission d’évangéliser ?
    • Quelle place Marie prend-elle dans la naissance de l’Église et dans son action évangélisatrice ?