Il était temps de retourner sur le chemin de la lumière

Témoignage de Danielle

Danielle fait partie des cellules paroissiales de Montrevel. Elle nous livre comment celles-ci l’ont aidée dans son retour à l’Eglise.

Mon nom est Danielle, je suis rentrée dans les cellules paroissiales de Montrevel depuis maintenant deux ans. Je suis d’origine malgache, ma famille est protestante pratiquante. Mes parents ne nous ont jamais obligés à suivre telle ou telle religion, pour eux l’important était d’aller à l’église, de prier et de participer à la vie de la communauté.

Touchée par le Seigneur

Quand je suis arrivée en France, j’ai oublié le Seigneur, j’ai cessé de le servir, même si j’ai toujours gardé foi en lui car je continuais de prier. Mais j’ai oublié l’essentiel, lui il ne me lâchera pas car il n’a jamais arrêté de veiller sur moi.
Un jour, alors que je participais à la réunion de l’éveil à la foi avec ma fille, le Seigneur a ouvert mon cœur à ce moment-là. Il m’a fait ressentir la joie et le bonheur que j’avais dans mon pays quand j’étais à son service, alors j’ai compris que je m’étais égarée trop longtemps et qu’il était temps de retourner sur le chemin de la lumière.

En chemin avec les cellules

Avec l’aide de père Dieudonné et les serviteurs du Seigneur de cette paroisse, j’ai repris la route vers la lumière avec Jésus. Je suis entrée dans la cellule Saint-Antoine de Padoue après avoir compris la nécessité d’en faire partie pour se rapprocher du Seigneur.
La cellule m’apporte beaucoup car ce n’est pas seulement qu’un temps de partage mais aussi de louange. C’est un moment de grâce car je me sens tellement proche du Seigneur à ce moment-là.
C’est un temps de prière pour moi et pour les autres, un temps pour reprendre des forces et de l’espoir pour l’évangélisation et face aux problèmes de la vie de tous les jours.
Quand on sort de la cellule, on se sent léger et on se sent prêt à servir le Seigneur avec l’aide du Saint Esprit. Depuis, j’ai fait ma première communion et je participe à la vie paroissiale avec beaucoup de joie.
Je remercie le père Dieudonné et toutes les personnes qui m’ont tendu la main tout au long de mon cheminement. Je remercie le Seigneur pour son amour. Que sa volonté soit faite ! Gloire à toi Seigneur !