Adoration et évangélisation riment ensemble

Père Florian Racine, curé de Sanary-sur-Mer

Selon Don Pigi, responsable des cellules paroissiales d’évangélisation de Saint Eustorgio à Milan, « La communauté qui ne sait pas faire le choix la louange et de l’adoration dans la foi ne pourra jamais voir de fruits durables, qu’il s’agisse d’une croissance spirituelle ou de l’augmentation du nombre de ses membres, et exposera ses initiatives pour louables qu’elles soient à un échec. Nous ne répéterons jamais assez que ce choix pastoral doit précéder et alimenter tous les autres. La louange et l’adoration forment un rempart extraordinaire contre les tentations auxquelles une communauté qui grandit se trouve confrontée. Quiconque aura passé son heure d’adoration au service de la communauté et à prier avec amour pour les frères qu’il est en train d’évangéliser, en sortira revivifié ayant obtenu la vision même de Jésus sur les circonstances qui l’entourent. En outre, il sera peu à peu guéri de ses blessures intérieures, parce qu’il aura fait l’expérience de l’amour de Dieu et continuera à la faire. »

Louange et adoration

A Sanary, l’adoration eucharistique perpétuelle a été mise en place en 2002 lorsque le père Arnaud Adrien était curé de Sanary-sur-Mer (Var). En 2005, le père Bertrand Lorentz et 250 paroissiens adorateurs se félicitaient du choix qui a été fait :

Père Bertrand :
"Déjà 3 ans que notre paroisse de Sanary vit de l’adoration perpétuelle. Quel magnifique cadeau pour une paroisse ! C’est la plus grande grâce qui soit parce que Jésus est aimé au Saint-Sacrement. Heure après heure, jeunes et adultes de la paroisse viennent à la source de l’amour et repartent de leur journée remplis de force, de joie et de paix. L’adoration sur notre paroisse a permis de développer ce grand courant de prière et de donner à beaucoup la persévérance dans la fidélité. De plus, comment penser évangéliser si nous ne commençons pas par nous mettre à genoux ?
Adoration et évangélisation sont deux mots qui riment ensemble. C’est pourquoi l’adoration et les cellules paroissiales d’évangélisation mises en place sur notre paroisse forment un couple inséparable 

Témoignages de paroissiens

 »Devant le Saint-Sacrement, nous prenons conscience de l’amour de Jésus, présent dans ce pain de vie. Nous rendons grâces pour le soutien que le Seigneur nous apporte dans les épreuves et pour les joies qu’il nous donne. A Jésus avec l’aide de Marie, nous confions humblement nos faiblesses et Jésus sait toujours nous remettre sur le chemin de la confiance, de l’espérance, de la paix et de l’évangélisation. Cette rencontre personnelle avec l’amour du Christ dans l’Eucharistie nous transforme intérieurement et nous pousse à annoncer cet amour.

Je suis venu apporter un feu sur terre, et comme je voudrais qu’il soit allumé.
(Luc 12, 49)

Philippe Siehr

« Mettre mon réveil à 3h30 du matin, me lever dans le silence de la nuit pour retrouver le Seigneur est un bonheur ineffable, une rencontre d’amoureux, un cœur à cœur merveilleux. Jésus est là, lumière de la nuit dans ce rendez-vous divin. Je le regarde, je l’écoute et je l’aime. »

Odile Deshors

« Il est là et cela me suffit pour y être aussi. Bien sûr, des fois je l’aimerais plus causant, plus chaleureux, plus… Mais il est là et »il« , c’est lui, c’est le fils de Dieu, c’est celui qui me sauve ! Alors, je me tiens là, en face de lui et c’est tout… »

Pierre Brissy

"Etudiant, je viens souvent présenter au Seigneur tous les jeunes de mon école. Je viens ‘recharger mes piles spirituelles’ pour mieux annoncer Jésus auprès de mes amis. Cette ‘recharge’ m’est devenue indispensable…

Si j’annonce l’Evangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée , et malheur à moi si je n’annonce pas l’Evangile !
1 Corinthiens 9, 16

Stéphanie Vogt

« A l’adoration, nous nous nourrissons du Christ. Nous déposons chaque semaine nos fardeaux et sommes renouvelés. Je présente à Jésus, dans la prière, mes filles, mon époux et mon oikos. »